Blog
Déc 10

« Tout le monde est actif sur les médias sociaux ! » Mais est-ce bien le cas ?

Le consommateur lit des dépliants, alors que le marketeur évolue en ligne

BDMyshopi folder

Les stratèges du marketing belges risquent de tomber des nues à la découverte non seulement du style de vie, mais aussi de l’utilisation des médias des consommateurs belges moyens. En effet, près de 7 Belges sur 10 lisent le journal au moins une fois par semaine. La moitié d’entre eux préfèrent 5 fois sur 10 lire des journaux papier, alors que les marketeurs consultent plus souvent l’actualité numérique. Le rapport à la télévision est également fort différent entre les marketeurs et les consommateurs. En raison de l’omniprésence du streaming ou des services à la demande comme Netflix, on en oublierait presque que le Belge francophone regarde en moyenne 3h15 de télévision par jour*. En outre, l’étude Consumer Connection Study de BD myShopi & UBA indique que le Belge moyen regarde plus souvent la télévision en direct ou en léger différé, alors que les annonceurs sont plus susceptibles de recourir à des services à la demande ou en streaming. Les marketeurs le font quatre fois sur dix pour les services de streaming, ce n’est le cas que deux fois sur dix pour les consommateurs.

L’étude Consumer Connection montre également que plus de 9 Belges sur 10 lisent des dépliants et des brochures. Pour quatre lecteurs belges de dépliants sur cinq, il s’agit même d’une activité presque hebdomadaire de 20 minutes en moyenne. Ce n’est pas le cas des professionnels du marketing belges. Bien qu’à peu près le même nombre de marketeurs lisent des dépliants (93 %), à peine 62 % d’entre eux le font chaque semaine et, qui plus est, pendant 10 minutes seulement. Tim De Witte, CCO de BD myShopi« Le style de vie et le comportement médiatique du stratège du marketing sont très différents de ceux du Belge moyen. Il est étonnant de constater que les annonceurs n’appréhendent pas toujours comment le groupe cible se comporte. Par exemple, ils n’évaluent pas toujours correctement l’utilisation des médias sociaux et des dépliants et brochures du Belge. Les professionnels du marketing pensent que les Belges feuillettent des dépliants pendant environ 14 minutes par semaine, alors qu’en réalité c’est presque 50 % plus élevé, soit 20 minutes par semaine. »

Téléchargez le Consumer Connection Survey

Cet article et le sondage sont rédigés et permis par BD MyShopi et  UBA