Blog
Nov 26

Á la chasse aux bonnes affaires en ligne

Ce Black Friday se présente comme le plus grand jamais enregistré en Belgique

C’est tout à fait possible en ligne 🙂 Surtout en cette veille du plus gros Black Friday jamais vécu en Belgique. Selon les recherches du spécialiste du shopping Klarna, pas moins de 79 % des 18-24 ans entendent bien profiter de belles réductions lors du Black Friday ou du Cyber Monday. La tendance « corona » se poursuit donc très clairement : nous achetons de plus en plus en ligne. En effet, pas moins de 59% des Belges qui font déjà des achats en ligne prévoient d’acheter en ligne lors du Black Friday ou du Cyber Monday. 35% indiquent qu’ils dépenseront davantage en ligne cette année en raison de la crise corona.

Funshopping
La première période de confinement a été un véritable tournant pour le commerce de détail belge. Alors que le terme « funshopping » était auparavant surtout utilisé dans le marketing, il a fait son apparition dans l’actualité et nous le retrouvons depuis au moins chaque semaine dans les nouvelles. « Lors du premier confinement, le belge a pris conscience du plaisir qu’il prenait à faire les magasins. Ce plaisir a été reconnu et nommé. Soudain, tout le monde a compris ce que nous aimons tant au shopping. C’est une activité récréative qu’on peut faire ensemble et pendant laquelle on essaye de nouvelles choses ou plusieurs looks… ». Wilko Klaassen explique : « Cela a également permis de mieux comprendre les inconvénients des achats en ligne. Ou comme on dit chez Klarna, ce qui n’est pas smoooth. Qu’est-ce qui pourrait être amélioré ? Interrogés sur les trois principaux inconvénients des achats en ligne, les belges ont répondu en masse ne pas pouvoir sentir ou essayer (60 %). Les frais d’expédition (44%) et l’incertitude quant au délai de livraison (24%) suivent en position 2 et 3.  Pour Klarna, qui traite plus d’un million de transactions par jour provenant de plus de 90 millions de consommateurs dans le monde entier, ceci n’est pas une surprise. Cela confirme que le belge attendait la possibilité de « payer par après », un mode de paiement que Klarna a lancé en Belgique au mois de juin. « Grâce à notre solution, les clients peuvent attendre 21 jours avant de payer et donc tester et essayer les produits en toute tranquillité. Vous pouvez donc transformer votre salon ou votre chambre en cabine d’essayage et respecter parfaitement les mesures de distanciation sociale. De plus, nous assumons le risque de crédit afin que le détaillant puisse être sûr de recevoir son argent », explique M. Klaassen.

DÉCOUVREZ ICI COMMENT LE BELGE FUINE LES BONNES AFFAIRES EN LIGNE